Le Printemps des Paysages

  • Mise à jour le 25.08.2020
Printemps des paysages 2018

Qu'est ce que le Printemps des Paysages ?

Le Printemps des Paysages est né de la rencontre du Printemps des Poètes et du Bureau des Paysages du Ministère de la Transition Ecologique. Cette initiative en partage entend donner à voir de façon originale la dimension sensible et poétique du paysage, qui en fait sa totale singularité par rapport à d’autres formes d’analyse ou d’aménagement de l’espace. 

Le principe consiste à croiser les regards de poètes, de professionnels du paysage et d’acteurs du territoire au service d’une double ambition :

  1. Montrer que tous les paysages peuvent faire l’objet d’une appréciation sensible, en faisant le pari que la convocation d’un regard artistique peut s’avérer de nature à provoquer un changement d’image et de mentalité, susceptible d’enclencher par la suite une dynamique de projet ;
  2. En partant de cette appréciation sensible, montrer que le paysage est aussi une ressource concrète, dont les formes s’expliquent par une somme de fonctions et d’usages, reflets directs de nos choix de société passés et présents. Ainsi présenté, le paysage peut dès lors devenir un levier pour engager des transitions adaptées au potentiel de chaque territoire ».

L’ambition est ainsi de proposer, à mesure des différentes éditions, des manifestations variées couvrant une grande diversité de paysages. 

Retrouvez la rubrique dédiée au Printemps des Paysages sur le site du Printemps des Poètes. 

Edition 2020 du Printemps des Paysages

Dans le cadre de l’action nationale du troisième "Printemps des paysages" , le Réseau Paysage d’Occitanie, porté par la DREAL et les CAUE d’Occitanie, propose cette année une action régionale. 

Découvrez l'initiative "Dire et vivre mes paysages d'Occitanie" visant à recueillir les ressentis et les perceptions des paysages d’Occitanie au sortir du confinement 2020. 

Retour sur l'édition 2019 du Printemps des Paysages

Après l’implication du poète Dominique Sampiero en 2018 à Aiguillon, Fumel et Cabrerets (Lot-et-Garonne et Lot), sont trois résidences distinctes ont été organisées en 2019, pour la seconde édition du Printemps des Paysages, au cœur de trois territoires donnant à voir une pluralité de situations et de paysages. 

La communauté de communes du Trièves (Isère), lauréate 2013 de l’appel à projets Plans de paysage, a ainsi accueilli le poète Jean-Pierre Chambon pour un temps de résidence du 11 au 15 juin 2019, et un temps de restitution publique les 12 et 13 juillet.

Le poète Serge Airoldi a porté son regard sur la commune de Saint-André-de-Cubzac (Gironde), au cours d’une résidence programmée du 24 au 28 juin, avant un temps de restitution publique le 20 juillet. 

Enfin le Grand Site de France de la Camargue Gardoise a reçu la poétesse Albane Gellé du 17 au 21 juin (résidence) puis les 1er et 2 août (restitution publique).

En parallèle de ces trois résidences, le Réseau Paysage Occitanie proposait aux habitants et visiteurs de la région de raconter leurs paysages d’Occitanie, à travers un appel à contribution écrite organisé en ligne du 1er juin au 1er décembre.

Retour sur l'édition 2018 du Printemps des Paysages

Pour la première édition 2018 du Printemps des Paysages, le choix a été fait de retenir trois lieux réunis par un fil conducteur fort (la vallée du Lot) et révélateurs par ailleurs d’une pluralité de situations et de paysages (de confluence, industriels, préhistoriques…) : Aiguillon, Fumel et Cabrerets.

Durant le temps de résidence, à partir du 23 juin 2018, le poète Dominique Sampiero s’est attaché à rencontrer les acteurs locaux pour comprendre les enjeux géographiques, humains et scientifiques de ces trois communes. Il a tenu, durant ces journées de rencontres et d’échanges, un journal de bord intitulé « Carnet de l’ici ».

Lors de journées de restitution, du 29 juin au 1er juillet 2018, Dominique Sampiero, fort des rencontres faites en amont, a proposé des ateliers pour jeune public et une lecture à la médiathèque d’Aiguillon le 29 juin, un atelier pour adulte et une discussion autour des particularités et du contexte de la ville de Fumel le 30 juin, ainsi qu’une lecture dans la Grotte du Pech Merle à partir d’une création originale in situ le 1er juillet.

Le site internet du Printemps des Poètes a consacré une page illustrée à ce temps de résidence et de restitutions. 

Ressources à télécharger

  • Le Printemps des Paysages - Edition 2018

    Format : pdf - 2.85 Mo

  • Le Printemps des Paysages - Edition 2019

    Format : pdf - 973.53 Ko